jeudi 23 avril 2015

De retour de Meximieux - avec deux semaines de retard, j'aimerai revenir sur ce salon du livre auquel je participe depuis mes débuts. Toujours aussi super, et même s'il est peu fréquenté, les lecteurs et lectrices qui viennent, repartent tous et toutes avec au moins un livre. J'en profite pour remercier les bénévoles passionnés qui organisent ce salon et font ce qu'ils peuvent pour attirer du monde. 
Et ce qui est bon à savoir, c'est que les salons les plus fréquentés ne sont pas forcément ceux où on vend le plus - surtout la première fois. 
Cette fois-ci, c'était un bon weekend - sous tous les rapports. ;)

Séances de dédicaces prévues (en et hors salons) sûres - Avril Mai Juin :

- Trollune (25 avril - en aprem)
- Salon du livre Saint Didier de formans (26 avril - journée)
- Vague des livres (auteurs locaux (11 et 12 Mai - prison qu'il fasse beau sur villefranche !)
- Salon du livre de Roisey (7 Juin)
 
 Bons partages et bonnes lectures.

Et l'écriture dans tout ça ?

*La réécriture de la Danse du Lys tome 4 avance à un bon rythme, ainsi que celle de Collège (tranche de vie) - parutions programmée fin d'années, avant en numérique. 

*Les prochains épisodes de Lunombre sont prévu pour cet été - je me laisse du temps pour terminer le deuxième tome, etc. (Il me reste "peu" à écrire avant la conclusion !)

* D'autres projets en cours, dont un revenant dans l'univers de "Nocturne"...

Je n'annonce rien de plus pour le moment - il va bien me falloir plusieurs mois de rédaction et de réécritures pour parvenir à mes fins. :P

GNP

ps : Ah oui, je vous invite à lire cette article (qui date un peu) et à parcourir ce site - très intéressant pour savoir ce qui se passe en coulisse du monde de l'édition et de la littérature :



mercredi 11 mars 2015

Un personnage de jdr

   En plus d'écrire, il m'arrive parfois de créer des personnages de JDR, des backgrounds, des événements etc - Anima Beyond Fantasy, étant (pour le moment) mon JDR préféré pour sa richesse. Aussi bizarre que cela puisse être, je ne pratique pas encore le jeux de rôle, étant de toute façon meilleur à l'écrit qu'à l'oral, mais j'ai eu le plaisir il y a quelque temps de tester une partie ou deux avec un MJ (Maître du jeu) très compétent et qui avait fait  de sa discipline un art. Il se déguisait en plus en mage !
Bref, ces exercices quotidiens peuvent être à l'origine de personnages très intéressants et de départ de feu pour d'autres romans, d'idées, etc. 
Néanmoins, c'est un plus : j'écrivais déjà avant de savoir ce qu'était un JDR, du coup la plupart de mes histoires actuelles ont été écrites antérieurement. ;) (Même si depuis quelque temps, je suis assez influencé !)
Je possède donc toute la gamme d'Anima beyond fantasy ; voici un personnage récemment créé :
...................................................
Arina d'Anghel
niveau 1, 25 ans, personnage féminin (mensurations secrètes à l'appréciation des lecteurs), humaine
classe : guerrier mentaliste
Apparence : 7
Agilité : 9
constitution : 7
Dextérité : 9
Force : 6
 Intelligence : 5
Perception : 9
Pouvoir :8
Volonté : 9

Pv : 105
Initiative : 65 
Mouvement : 9
Attaque ; Capoeira : 75 (avec pouvoirs psychiques 70), dégâts 25, mode contondant, lui permet de toucher trois personnes en même temps sans subir de malus
Parade : 15
Esquive : 75 (70 avec les pouvoirs psychiques)

Ip : manteau renforcé : Tranchant 1, Contondant 0, Perforant 2, Cha 1, électricité 2, froid 2, énergie 0
modules et arts martiaux : Maniement des Matrices, Capoeira (initial)
Avantages : accès à toutes les disciplines psychiques, voir le surnaturel

Talent psychique : + 50
Projection psychique : 10
Disciplines psychiques : Pyrokinésie, Télékinésie
Attaches psychiques : 2
Pouvoirs : impact Télékinésiste, Bouclier T, Détection de mouvement, contrôler feu, immunité au feu.

Compétences secondaires : Acrobaties 45, impassibilité 45, Résistance à la douleur 15, Observation 25, Vigilance 40, discrétion 15, Danse 45, Habilité manuelle 25, Musique 15, Chant 55

Background (inspiré du volume 2 de Gaïa) :
Arina est une jeune femme plutôt modeste et discrète qui ne met pas en valeur sa beauté. Elle a souvent une fleur rouge dans les cheveux et s'habille de manière élégante, mais non osée ou ostentatoire. Elle n'aime pas attirer l'attention ; la cause étant qu'elle est connue au sein des cercles de pouvoir de l'Elcia, comme la "Chanteuse de l'Ombre", une mystérieuse star locale qui n'a jamais dévoilé son visage. C'est d'ailleurs peut-être en partie l'une des raisons de sa renommée. Renommée qui est d'ailleurs en partie dû aux secrets dont elle s'entoure et que jalousent nombre d'autres chanteuses plus visibles.
Même les meilleures espionnes du Jardin des Symphonies ignorent son identité (peut-être parce qu'elles ne cherchent pas activement) Très indépendante, Arina a quitté rapidement le domaine familial, assez invivable de son point de vue, et n'a gardé que peu de contact avec les siens. Elle leur donne comme excuse qu'elle a beaucoup de travail, ce qui n'est pas faux.
Dans le plus grand secret, elle est souvent menacée à cause de son succès grandissant, ce qui l'a amené à prendre contact avec Milora Songemerle, une maîtresse d'armes et de pouvoirs psychiques de la corporation des Jardins des Symphonies. Cette femme remarquable a deviné son potentiel dés son entrée dans l'organisation et a tenté de l’enrôler. Sauf qu'Arina ne souhaite pas s'impliquer dans des affaires surnaturelles ou risquées. Cela déplait à Milora qui la voit comme son successeur légitime !
Depuis son plus jeune âge, Arina a appris à craindre ses dons. Cette peur l'a rendu très vigilante et réfractaire à utiliser ses pouvoirs - et sans quelle le sache lui a octoyé le don de voir le surnaturel. Surtout qu'elle a causé l'effondrement d'une scène avec sa voix, lors de sa première audition - son stress ayant déclenché la catastrophe.
Depuis lors, elle a appris à maitriser ses dons pour éviter d'autres désagréments. Et de même pour se défendre, elle a choisi d'apprendre la Capoeira, qui lui sert autant sur scène (du fait de ses mouvements harmonieux) que face à quelques fans détraqués. 

Remarques et curiosités : en combat, la jeune femme maintient impact T et son bouclier T, en permanence et en parfaite symbiose avec ses assauts et ses esquives, ce qui la rend très difficile à toucher. 
possessions : 10 écu d'or, (1000 dans un coffre fort), des tenues à ne plus savoir laquelle mettre... Ah, et caché au fond de sa penderie, un manteau renforcé (armure) offert par Milora qui avait quelques idées derrière la tête. Arina ne l'a jamais porté pour le moment.

.......................................................................

Je lui ai bien entendu créé un compagnon approprié... 

Je retourne écrire la suite de mes histoires !

Bons partages,
G.N.Paradis

samedi 10 janvier 2015

Hommage à Charlie

Charlie ne tenait qu'un maigre crayon,
Une brindille de bois et de fusain,
Penché sur ses journaux et ses dessins,
Vêtu d'un mince rempart de lin,

Il voyait déjà demain sur son calepin,
Une avalanche de métal et un déluge sanguin,
Des flammes hurlant au bout des canons...

Puis, plus rien.

Face à ces barbares vengeurs,
Les tambourinements de son coeur
Se sont tus. Et les autres, fiers de leur labeur,
Lâches d'esprit, fanatiques de vilénies,
S'en furent, sans nom, cagoulés,
Crachant à la face de prophète et dieu
Leurs volontés d'imposer la peur et la haine.


Rassemblés ici,
Nous vous avons vus,
Nous vous désignons du doigt, unis,
Maintenant, vous êtes perdus,
Puisque par millions, nous clamons : "Je suis Charlie."

mardi 30 décembre 2014

Histoires parues à ce jour


Histoires Parues à ce jour en numérique et sous forme matérielle :

-Lunombre, le linceul Assassin (les 4 premiers épisodes numériques de Lunombre, l'histoire de Vile : l'éminence grise et un bonus.)
-La Dernière Humaine (l'intégral des chroniques d'Eléa Dédalus)
-La Danse du Lys tome 1 la Dame en Blanc (nouvelle édition, revue)
-La Danse du Lys tome 2 le Safran Démoniaque (ancienne édition)
- La Danse du Lys tome 3 La Dame dans les Ténèbres
-Vilam et Purlam tome 1 Finfernal (regroupant Finfernal et la démone éclatante)
-Vilam et Purlam tome 2 les Ombres des Sorcelens (le final du dyptique)

Vous pouvez commander les bouquins via : Vesper Art - la boutique
Ou directement, en me contactant grâce au formulaire de contact à droite. ; )
Ou encore mieux, en venant me rencontrer sur les salons du livres! 

Bons partages et bonnes fêtes de fin d'années ! 

mercredi 22 octobre 2014

La Danse du Lys tome 1 et tome 2 vendus dans l'illégalité (version papier)

ATTENTION, Vous constaterez que la version papier de "La Danse du Lys tome 1 la Dame en Blanc" et de "la Danse du Lys tome 2 le Safran Démoniaque" est toujours disponible sur la plupart des plateformes de vente en ligne.
Ceci est une erreur ! En effet, mes contrats chez Terriciaë ont été rompus depuis plusieurs mois, et j'ai récupéré tous mes droits patrimoniaux sur ces ouvrages. Les éditions Terriciaë continuent donc de faire diffuser et de vendre mes deux oeuvres dans la plus stricte illégalité !
 La date du 9 Mai 2014 est celle qui figure sur mon accord de résiliation  - je l'ai reçu le 13 septembre 2014 par voie postale. On ne devrait donc plus pouvoir commander mes livres depuis cette date. Il s'agit d'une violation de mes droits d'auteur - et ce n'est pas la première commise par cet éditeur. Je ne suis pas le seul dans ce cas. Soyez vigilants.
Merci pour votre attention.

ps : l'affaire a été réglée récemment.
"Mon histoire ne s'accorde ni à leur monde, ni à leur mode de vie; leurs vies et la mienne ne suivent pas le même chemin. J'ai un bien autre monde en tête, qui porte dans le même coeur son amère douceur et sa peine aimée, le ravissement de son coeur et la douleur de l'attente, la joie de la vie et la tristesse de la mort, la joie de la mort et la tristesse de la vie. En ce monde, laissez moi avoir mon monde, et être damné avec lui ou sauvé avec lui."

Gottfried de Strasbourg

"Quand Ils parlent d'espérances trompées,
De Tristesse et d'oubli, d'amour et de malheur,
Ce n'est pas un concert à dilater les coeurs;
leurs déclamations sont comme des épées :
Elles tracent dans l'air des cercles éblouissant;
Mais il y pend toujours quelques gouttes de sang."


Extrait de La Muse, d'Alfred Musset, tiré du recueil les Nuits de Mai